Kendo

Présentation

Le Kendo, littéralement « la voie du sabre » est la version moderne de l’escrime au sabre pratiquée autrefois au Japon par les samouraïs. Par version moderne, il faut comprendre que le Kendo n’est pas seulement un art martial mais également un sport de compétition, aujourd’hui largement pratiqué au Japon.

Le Kendo ne se résume toutefois pas à un simple ensemble de techniques et de tactiques du combat au sabre. Il comprend également un volet spirituel. Le Kendo permet à ses pratiquants de développer leur force de caractère et leur détermination.

La pratique

La notion fondamentale du kendo est l’unité entre :

  • L’esprit, qui désigne la détermination dans l’assaut et se manifeste par le cri (kiai) que pousse le combattant lorsqu’il porte une attaque.
  • Le sabre (shinai), qui représente le coup porté.
  • Et le corps qui désigne l’engagement du corps représenté par une frappe du pied avant au sol qui doit être exécutée dans le même temps que la coupe et le kiai.
Combat Kendo

Grades et titres

Il existe 2 classements :

  • Un pour les débutant.e.s : les grades vont du 6e au 1er kyu (le plus élevé)
  • Un pour les pratiquant.e.s confirmé.e.s : du 1er au 8e dan.

Parallèlement aux “dan” il existe une échelle de titres d’enseignants : “Renshi“, “Kyoshi” et “Hanshi“, le titre de Hanshi (Maître) étant le plus élevé.

L'équipement

Les pratiquant.e.s portent un hakama (pantalon-jupe), un kendogi (veste) et un kendogu (armure).

En Kendo, le grade du.de la pratiquant.e n’apparaît pas sur ses vêtements.

Enseignants

Jean CHAMPIGNE

Jean CHAMPIGNÉ

4ème dan Kendo
2ème dan Iaïdo
Titulaire du BFHEK Kendo et Iaïdo
Médaille d’or FFJDA au titre de dirigeant, d’enseignant (30 ans)
Arbitre (20 ans)
Elève de Jean-Pierre RAICK – 7ème dan kyoshi Kendo et Iaïdo

Benjamin BERNIER

Benjamin BERNIER

3ème dan Kendo
13 ans de pratique

Pascal POLAK

Pascal POLAK

3ème dan Kendo
Titulaire du BFHEK Kendo

Nous Contacter | Nous Suivre​

Nous Contacter :

Benjamin BERNIER

Nous Suivre :

Fermer le menu