Logo Dojo Nantais gris
Dojo Nantais

Présentation

Le Kendo (剣道 / 劍道, littéralement la voie du sabre) (ken : sabre, do : la voie). Elle est la version moderne de l’escrime au sabre pratiquée autrefois au Japon par les samouraïs. Par version moderne, il faut comprendre que le Kendo n’est pas seulement un art martial mais également un sport de compétition, aujourd’hui largement pratiqué au Japon.

En plus de la pratique physique, le Kendo comprend un volet spirituel permettant de développer force de caractère et détermination.

Le Kendo possède une philosophie exprimant le respect et la gratitude envers les autres pratiquants et les professeurs, mais aussi envers le dojo et le matériel.

Sur le hakama (pantalon) nous retrouvons 7 plis symbolisant vertus :

  1. Le sens de l’honneur
  2. Le courage
  3. La bienveillance
  4. L’étiquette
  5. La sincérité 誠
  6. L’honneur (au sens de réputation) 名誉
  7. La loyauté 忠義

Concernant la loyauté, le fait que les deux plis de derrière se rabattent l’un vers l’autre pour former une ligne parfaite, a en effet une symbolique particulière. Cette ligne symbolise l’éradication de la duplicité de son cœur.

La section du Dojo Nantais a été créée par Jean CHAMPIGNE 4ème dan Kendo, 2ème dan Iaïdo
Titulaire du BFHEK1 Kendo et Iaïdo
Il a été Médaille d’or FFJDA au titre de dirigeant, d’enseignant pendant 30 ans et d’arbitre pendant 20 ans.
Elève de Jean-Pierre RAICK – 7ème dan kyoshi Kendo et Iaïdo

Les bienfaits du Kendo

Le Kendo, l'art martial japonais du sabre, offre plusieurs bienfaits pour ses pratiquants

Amélioration physique

Les entraînements intensifs de Kendo contribuent à renforcer la condition physique, développant la force, l’endurance et la flexibilité.

Développement de la concentration

La nécessité de rester pleinement concentré pendant les combats de Kendo améliore la concentration mentale et la vigilance.

Acquisition de compétences martiales

Le Kendo enseigne des techniques précises de maniement du sabre, améliorant les compétences martiales et la coordination.

Kendo avec Logo Dojo Nantais en arrière plan

Développement de la discipline

Les règles strictes du Kendo favorisent le développement de la discipline, de la maîtrise de soi et du respect envers les enseignants et les adversaires.

Épanouissement mental

La pratique du Kendo vise à cultiver un esprit fort et équilibré, renforçant la confiance en soi et la résilience face aux défis.

Esprit de communauté

Les liens formés au sein des dojos de Kendo encouragent un esprit de camaraderie et de respect mutuel entre les pratiquants.

La pratique en générale

La notion fondamentale du Kendo est l’unité entre :

  • l’esprit, qui désigne la détermination dans l’assaut et se manifeste par le cri (kiai) que pousse le combattant lorsqu’il porte une attaque ;
  • le sabre (shinai), qui représente le coup porté ;
  • et le corps qui désigne l’engagement du corps représenté par une frappe du pied avant au sol qui doit être exécutée dans le même temps que la coupe et le kiai.
Photo Combattants en armure Kendo Dojo Nantais
Combattants en armure Kendo Dojo Nantais
Photo 1ère découverte de l'équipement par les jeunes de la section Kendo
1ère découverte de l'équipement par les jeunes de la section Kendo

La pratique au Dojo Nantais vue par Benjamin BERNIER

L’avantage avec le Kendo, c’est que nous pouvons commencer la pratique à tout âge :

  • Section adultes : « Au-delà de partager ma passion de cette discipline, je souhaite transmettre les valeurs telles que la sincérité et la générosité dans la pratique du kendo, le respect et la courtoisie, le dépassement de soi tout en ayant un regard sur mes camarades moins évolués de manière à les faire progresser.

J’encourage la participation aux stages et compétitions car la compétition est une facette secondaire à la pratique du Kendo. »

  • Section jeunes (+ 10 ans) : 

    « Depuis deux ans, j’ai réalisé l’ouverture d’une section jeunes et avec l’aide des plus gradés de la section adulte et du Dojo Nantais, nous la développons.

    Basé sur le respect et la courtoisie, suivant les étiquettes protocolaires du Kendo, j’anime et transmets à travers différents exercices ludiques mais aussi traditionnels, la sincérité et la générosité dans la pratique du Kendo qui est un travail important contre la timidité. En groupe, la recherche du dépassement de soi est bénéfique pour tous les membres et favorise une unité. Je travaille aussi sur le caractère car il faut savoir recevoir une coupe pour en donner une et accepter de recevoir une coupe, accepter de perdre un point pour en sortir grandi. »

Enseignants

Portrait Benjamin BERNIER

Benjamin BERNIER

Enseignant

4ème dan Kendo
Au club depuis 2007

Le Kendo vu par... ses pratiquants

5/5
Je recommande la section Kendo du Dojo Nantais, les cours sont pensés pour tous les niveaux, l'accueil est vraiment chaleureux et les cours se déroulent dans la bonne humeur. Il y a vraiment une bonne énergie.
Olivier

Equipement

Equipement personnel nécessaire :

  • Kendogi : veste de kimono aux manches assez courtes couleur indigo.
  • Hakama  : pantalon-jupe large couleur indigo.
  • Gourde/bouteille d’eau.

Equipement fourni (uniquement la première année) :

  • Armes :
    • Shinai : arme utilisée pour les phases de combat.
    • Bokken ou bokutō : version en bois du katana utilisé pour les kata.
  • Armure (bogu)
    • Men : casque pourvu d’une grille métallique couvrant le visage et la tête, les épaules et la gorge.
    • Kote : gants protégeant les poignets et une partie des avant-bras.
    • Do : plastron ou protection du ventre et des côtes.
    • Tare : plastron ou protection couvrant le bas-ventre et le haut des cuisses.

Pour les premiers cours, une tenue de sport légère suffit, nous pratiquons pieds nus.

En Kendo, le grade du pratiquant n’apparaît pas sur ses vêtements.

Grades et titres

Il existe 2 classements :

  • Un pour les débutant.e.s : les grades vont du 6e au 1er kyu (le plus élevé).
  • Un pour les pratiquant.e.s confirmé.e.s : du 1er au 8e dan.

Parallèlement aux « dan » il existe une échelle de titres d’enseignants : « Renshi » , « Kyoshi » et « Hanshi », le titre de Hanshi (Maître) étant le plus élevé.

En Kendo, le grade du.de la pratiquant.e n’apparaît pas sur ses vêtements.

Nous Suivre

Vous avez des question ?

Kendo

Le Kendo a pour but de développer et d’harmoniser l’esprit et le corps. L’objectif est de cultiver une âme vigoureuse tout en s’efforçant de progresser continuellement dans l’art du Kendo à travers un entraînement véritable et rigoureux.

Pour commencer le Kendo, l’âge recommandé est généralement de 8 ans, bien que certains enfants au Japon débutent dès l’âge de 6 ans. Cependant, il est essentiel de considérer la maturité physique et mentale de l’enfant pour assurer une expérience positive et sécuritaire. Les chutes sont rares et les coups, bien que fermes, sont portés sur des parties du corps protégées par l’armure.

Au Dojo Nantais, l’âge minimum pour débuter le Kendo est de 10 ans.

Les adeptes sont désignés sous le terme de kenshi (剣士) ou moins fréquemment de kendoka. Le Kendo est pratiqué aussi bien par les hommes que par les femmes, avec des séances d’entraînement communément appelées keiko (稽古).

Le Kendo est un art martial japonais hérité des samouraïs, visant à perpétuer la tradition du maniement du sabre. Au fil du temps, il a évolué pour devenir une forme d’escrime moderne alliant tradition et sport. Le Kendo peut être considéré comme l’équivalent japonais de l’escrime occidentale.

Le mot Kendo se compose de “Ken” qui signifie “sabre” et “Do” qui se traduit par “la voie”. Ainsi, Kendo se traduit littéralement par “La Voie du Sabre”. Il est à noter qu’il existe d’autres arts martiaux japonais axés sur le maniement du sabre, tout aussi anciens, tels que le Kenjutsu (« la Technique du Sabre ») et le Iaido (« La Voie de la vie en harmonie »).

Non, le Kendo n’est pas considéré comme un art martial violent. Bien qu’il implique des combats avec des répliques de sabres, la pratique est hautement ritualisée, mettant l’accent sur le respect, la maîtrise de soi et la discipline. Les règles strictes et l’équipement de protection réduisent les risques de blessures

Au début de votre apprentissage : Les deux ou trois premiers mois de pratique de Kendo peuvent se faire en tenue de sport classique ou en keikogi et hakama, les armes étant généralement prêtées par le club. Par la suite, vous envisagerez probablement l’achat d’un Shinai (sabre en bambou) pour environ 25 à 30 €.

À partir du sixième mois de pratique : Selon l’évaluation de votre entraîneur, l’acquisition ou la location d’une armure (le bogu) sera nécessaire. Étant donné l’investissement, l’achat de l’armure doit être mûrement réfléchi, et vous devriez être certain de votre engagement à pratiquer le Kendo sur le long terme.

Le Kendo, la voie du sabre, n’a pas de fondateur officiel. Son développement s’est principalement déroulé durant et après l’ère Meiji (1867-1911). Avant cela, pendant la période Edo (1603-1867), cet art était connu sous différents noms tels que Kenjutsu, Gekken ou Hyoho.

Le Kiai, essentiel au Kendo

Le Kiai, cri manifesté avant et pendant les frappes au Kendo, incarne l’esprit combatif (ki) du pratiquant. Il fusionne force mentale, corps et sabre pour une frappe précise et puissante.

La distinction entre le Kenjutsu et le Kendo réside dans leurs objectifs respectifs : le Kenjutsu vise la victoire sur l’adversaire en combat réel, tandis que le Kendo vise principalement la victoire sur soi-même.

Les règles fondamentales du Kendo : Un aperçu

Bien que simples en théorie, les règles du Kendo exigent une pratique rigoureuse pour leur application efficace. Au cœur du Kendo se trouve l’assaut. Pour qu’une frappe soit validée, le Shinai doit toucher une zone protégée de l’adversaire. Cette frappe exige l’implication de trois éléments essentiels :

  1. la force du sabre,
  2. l’engagement total du corps
  3. et une énergie exprimée dans le kiai, ou cri.

Le respect de l’adversaire est ancré dans l’étiquette maintenue par le Kendo : une tenue correcte, des saluts ritualisés avant et après le combat sont indispensables. Enfin, pour qu’une frappe soit reconnue valable, le combattant doit démontrer sa vigilance et sa capacité à contrôler son action jusqu’à la fin, sans craindre une contre-attaque.

Ils sont montés dans la fusée. Pourquoi pas vous ? 🤩

1. BFHEK : Brevet Fédéral Homologué d’Enseignement du Kendo.

Catégories d'âges représentées dans cette compétition :

Année de naissance Catégorie d'Âge Ceinture
2006 à 2007 Juvénile Blanche, Bleue, Violette
1994 à 2005 Adulte Blanche, Bleue, Violette, Marron, Noire
1983 à 1993 Master 1/2 Blanche, Bleue, Violette, Marron, Noire
1973 à 1982 Master 3/4 Blanche, Bleue, Violette, Marron, Noire
1943 à 1972 Master 5+ Blanche, Bleue, Violette, Marron, Noire

Les mesures de poids officielles de cet événement sont en kilogrammes. Le poids indiqué sur le tableau suivant prend en compte l’uniforme complet.
La pesée officielle aura lieu juste avant le premier combat. Une seule tentative de pesée est autorisée : tout écart de poids entraînera la disqualification de l’athlète sans possibilité de remboursement.

GI

Catégories de Poids Juvenil Homme Adulte & Masters Homme Juvenil Femme Adulte & Masters Femme
Galo 53,50 57,50 44,30 48,50
Pluma 58,50 64,00 48,30 53,50
Pena 64,00 70,00 52,50 58,50
Leve 69,00 76,00 56,50 64,00
Medio 74,00 82,30 60,50 69,00
Meio Pesado 79,30 88,30 65,00 74,00
Pesado 84,30 94,30 69,00 79,30
Super Pesado 89,30 100,50 Pas de limite Pas de limite
Pesadissimo Pas de limite Pas de limite Pas de limite Pas de limite