Le Chanbara, un art martial qui se dévoile

Présentation Chanbara
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Le Couëronnais Vincent Malavieille dirige la seule section de Chanbara du département au Dojo nantais. Stage, exhibition et passage de grades sont à voir ce week-end.

Vincent Malavieille

Vincent Malavieille, 38 ans, enseignant à la section de chanbara au Dojo nantais depuis huit ans. Aujourd’hui et demain, le Couëronnais sera au Dojo nantais pour la troisième édition du stage interrégional de chanbara. L’an prochain, la section s’ouvre aux enfants.

Qu’est-ce que le chanbara ?

C’est une arme martiale crée en 1971 pour Tetsundo Tanabe, à la suite de la désaffection des jeunes pour la pratique des disciplines du sabre. De ce constat est né le sport Chanbara, art martial basé sur le goshinjyutu, l’art du self-défense. Cette discipline s’est tout d’abord propagée à travers le Japon. Elle est reconnue par le département de l’éducation du Japon et beaucoup d’écoles incluent le Sport Chanbara dans l’éducation physique des enfants. Le Sport Chanbara est aujourd’hui pratiqué dans plus de quarante pays.

Quelles sont les spécificités ?

Ce sport se veut l’héritier direct et fidèle des combats livrés entre samouraïs de par son esprit et son réalisme. En effet, tous les coups susceptibles de défaire l’adversaire sont admis. Les armes étant en matériaux modernes souples et flexibles, les seules protections nécessaires sont un casque et des gants sans armature rigide. Ce type d’arme ne fait que rendre ce sport plus spectaculaire car la façon de combattre peut-être totalement libre, du moment que l’on respecte les règles de base du combat au sabre.

Pourquoi ce sport au Dojo nantais ?

Le Dojo nantais fait partie de l’élite du judo français et possède, depuis 2009, la seule section chanbara du département. Cette section fait partie des leaders de l’inter-région Bretagne/Pays de la Loire (plus d’une douzaine de sections). La manifestation de ce week-end attire des pratiquants de toute la moitié Ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Aquitaine, Région parisienne et Hauts-de-France).

Ce stage technique, dispensé samedi après-midi et dimanche matin, est en plus animé par l’ancien entraîneur national qui est l’un des plus haut gradés français et par trois membres de l’équipe de France (dont le capitaine et tous champions du monde dans leurs catégories).

Ce samedi, de 13 h à 17 h 30 : stage. Passage de grade ceinture noire 1er et 2e dan (Région) de 17 h 30 à 18 h 30. Dimanche, stage de 9 h à 13 h, avec exhibition des haut gradés. Gymnase urbain Le Verrier, 2, rue Jean-François-Champollion à Nantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.