Activités en ligne

Judo

Eveils, Poussinets, Poussins

Echauffement O Soto Gari - Partie 1

Ceinture Jaune – Adrien HOUSSAI – 4 novembre 2020

Technique O Soto Gari - Partie 1

Ceinture Jaune – Adrien HOUSSAI – 4 novembre 2020

Echauffement O Soto Gari - Partie 2

Ceinture Jaune – Adrien HOUSSAI – 12 novembre 2020

Technique O Soto Gari - Partie 2

Ceinture Jaune – Adrien HOUSSAI – 12 novembre 2020

Travail au sol

Ceinture – Lou MENARD – 30 mars 2020

Exercice de mobilité debout

Ceinture – Lou MENARD – 02 avril 2020

Déplacements

Ceinture – Lou MENARD – 03 avril 2020

Avec les parents

Ceinture – Lou MENARD – 19 avril 2020

Benjamins et plus

Préparation physique

Ceinture – Saïd ALIMKHANOV – 02 novembre 2020

Échauffement et préparation technique

Ceinture – Arnaud GENDRE & Saïd ALIMKHANOV – 04 novembre 2020

Elaboration du système d'attaque : Sode Tsuri Komi Goshi du cöté opposé

Ceinture – Arnaud GENDRE & Saïd ALIMKHANOV – 09 novembre 2020

Variations techniques - 3 formes de Taï Sabaki

Ceinture – Saïd ALIMKHANOV – 17 novembre 2020

Taïso

Taïso excentrique

Argann KERJEAN-PAUL – 02 novembre 2020

Taïso concentrique

Argann KERJEAN-PAUL – 09 novembre 2020

Taïso isométrique

Argann KERJEAN-PAUL – 16 novembre 2020

O-soto-gari

Grand fauchage extérieur

Principe

C’est une technique de jambe très utilisée, avec de nombreuses opportunités et convenant bien a toutes sortes d’enchaînements et de combinaisons. C’est un mouvement de grande amplitude, où l’on fauche l’adversaire (Gari) mis en déséquilibre arriere-droit. O-soto-gari est particulièrement intéressant pour les grands judokas pouvant dominer leur adversaire de leur taille (cette technique peut alors évoluer, en Shiai, en O-TSUBUSHI, « grand écrasement » ou l’on fait plier le genou de la jambe d’appui de Uke, mais cela n’a plus rien a voir avec la technique du Gokyo).

Explication

Description générale (Uke en Shizentai)

1) Tsukuri-kuzushi : je déplace de pied gauche a l’extérieur du pied droit de Uke en créant le déséquilibre par une action simultanée des mains. Ma main gauche tire sur le cote et le bas Ia manche droite de Uke (en immobilisant son articulation) tandis que mon avant-bras droit se plaque contre sa poitrine et que ma main droite soulève au revers et repousse. Mon poids est sur le pied gauche légèrement fléchi, et le cote droit de ma poitrine est maintenant collé contre le côté droit de celle de Uke. Le poids de Uke doit se déplacer sur le talon droit et sa jambe gauche doit commencer a flotter.

2) Kake : passant le poids du corps sur la pointe de mon pied gauche, je prends un élan de ma jambe droite tendue, qui passe derrière lui, frôlant sa cuisse, avant de faucher d’avant en arrière sans relâcher l’action des mains, et en me penchant fortement en avant dans un mouvement de bascule: lorsque ma jambe droite, toujours tendue, passe derrière moi et continue le plus possible vers le haut, je baisse la tête vers les tatamis pour mieux plonger en avant.

Opportunifés

1) Lorsque Uke, en marchant, se stabilise sur le pied droit, en avant :
Il faut saisir ce temps et arriver simultanément a placer le pied, gauche à l’extérieur de son pied droit. Tori enchaîne alors immédiatement.

2) Si Uke a encore le pied gauche en avant mais commence a reculer, il faut devancer son retrait par un grand pas de votre pied gauche (ou par un Tsui-ashi) derrière lui et attaquer sa jambe droite au moment ou l’adversaire y porte son poids.

3) Une excellente méthode consiste a provoquer une réaction de Uke. Poussez-le s‘sèchement vers son arrière-gauche : iI réagira d’un réflexe en cherchant a
vous résister en portant le poids du corps sur le pied droit. Attaquez aussitôt.

4) Attaque en cercle : tirez Uke en cercle a l’aide de la main droite vers votre arrière-droit. II avancera le pied gauche mais se méfiant d’une attaque qui porterait sur cette jambe avant (style Hiza-guruma), il réagit en se rééquilibrant sur le pied droit. Inversez aussitôt votre rotation et débordez Uke par la gauche pour attaquer sa jambe droite.

Il existe quantité d’opportunités pour cette technique.

Points clés

  • Tori doit bien passer a l’extérieur du pied droit de Uke.
  • Il faut imprimer avec les mains un mouvement de torsion de Uke vers l’extérieur.
  • Tori doit plaquer Uke contre lui au moment 0ù il passe le pied gauche a l‘extérieur.
  • Tori doit tourner la pointe du pied gauche vers le talon droit de Uke.
  • Pour maintenir le contact avec l’adversaire il faut garder ses coudes serrés au corps, pointes vers le bas.
  • Pendant le Kake, Tori rentre le menton et pique de la tète sans casser le corps au niveau des hanches. Il faut faucher-de tout le corps en gardant Ia jambe droite dans le prolongement du buste, le plus possible; cette ligne droite doit pivoter autour des hanches.
  • S’il arrive que la jambe droite se plie un peu en arrivant au contact de la jambe a faucher (au moment d’accrocher au niveau du genou), il faut à nouveau tendre le genou au mieux des qu’on la lève derrière soi.
  • La projection latérale consiste toutefois a établir ce contact des deux jambes de Tori et de Uke, en ligne des talons aux hanches, pointe du pied de Tori en extension, orteils rasant le sol au début de l’action.
  • Tori fauche un peu obliquement, en tournant légèrement la poitrine vers son avant-gauche.
  • Des que Uke décolle, Tori se redresse par un mouvement de bascule inverse afin de garder son équilibre et bien contrôler la chute.