Go to Top

RĖSULTATS DE LA COUPE DE FRANCE MINIMES.

Ils étaient quatre à être engagés pour cette quatrième édition de la Coupe de France minimes 2018. Pour deux d’entre eux, Nawel ABDELKRIM en -52 kg et Corentin GENDRE en -66 kg, c’était leur dernière occasion de briller sur un tel tournoi puisqu’ils passeront cadets le 1er janvier prochain. Pour Gabriel FERRÉ et Mohammed YEMBOUL minimes première année qui combattaient en -38 kg, cette Coupe de France était l’occasion pour eux de se confronter aux meilleurs judokas de l’hexagone et d’emmagasiner de l’expérience. Une première à ce niveau-là pour nos deux plus légers.

Pour Mohammed en -38 kg qui n’était pas dans les meilleurs « dispositions » pour un tel tournoi il s’inclinait sur ses deux combats dans une poule de trois. Pour Gabriel qui lui aussi évoluait dans la même catégorie perdait un combat contre le futur 3ème et remportait le second combat dans une poule composée de trois combattants. En tableau Gabriel faisait bonne figure mais s’inclinait dès le premier tour.

Pour Nawel, la seule féminine du groupe, la compétition débutait plutôt bien puisqu’elle remportait les deux combats de sa poule de trois. En tableau elle sortait victorieuse de ses deux premiers combats mais était stoppée en quart de finale par la future 2ème. Non repêchée dans ce type de tournoi (poules et tableau), Nawel butait au pied du podium et devait après cinq combats se contenter d’une 5ème place.

La conclusion de ce week-end, revenait à Corentin en -66 kg. Un démarrage poussif  pour le licencié du Dojo Nantais au regard de sa journée puisque Corentin perdait son premier combat en poule sur le gong alors qu’il menait d’un wazari. Coaché pour l’occasion par son père Arnaud, il  gagnait son deuxième et dernier combat de sa poule. Une victoire qui était nécessaire pour pouvoir continuer en tableau. Une tout autre compétition allait alors commençer en tableau puisque Corentin enchainait les victoires (cinq au total) l’une après l’autre pour se hisser jusqu’en finale

Une finale très bien gérer sur le kumikata qui inhibait totalement son adversaire durant trois minutes et permettait à Corentin de remporter le titre de Champion de France minimes des -66 kg.

Corentin devenait après huit combats le premier Champion de France minimes du Dojo Nantais, du département de la Loire Atlantique et du Pôle Espoirs de Nantes.

Félicitations et bravo à tous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.