Go to Top

Open de Franche Comté

Traditionnellement ce tournoi a vocation de préparer au championnat de France 1ère division. Cette année encore, beaucoup de clubs parisiens et bon nombre de participants avaient fait le déplacement avec en ligne de mire le championnat de France qui se déroulera à Marseille les 9 et 10 novembre.

Pour l’occasion, notre club avait fait le déplacement avec 3 combattants:

Pauline DUTERTRE 3e (photo d’en-tête) : elle bat au 1er tour MOSSONG (Luxembourg) future 3e, puis FELS (7e du ch de France 1ère division 2012), avant de s’incliner en 1/2 finale devant BASTAREAUD à 8 secondes de la fin du combat. En place de 3 elle l’emporte devant EJIOFOR, Pauline combattra au championnat de France 2e division dans 2 semaines espérons qu’elle obtienne son ticket pour retrouver à nouveau ces adversaires en 1ère division !

Gilles Olivier GRATIEN 2e: il s’impose sur ses 2 premiers combats contre 2 gauchers (il n’aime pas!): CAMPERGUE puis MOKADDEM, en demi finale il écarte MEMIN  (le même qui l’avait battu en 1/2 finale du championnat de de France 2e division la saison dernière), et s’incline en finale sur un mouvement d’épaule de ROUSSEL.

Joris GUILLOT ROSSELOT 2e: dans une catégorie toute aussi fournie que dense par le niveau des combattants, il y avait nécessairement quelques surprises. Joris (et non pas Jordan comme il est nommé dans l’esprit du judo) quant à lui ne s’est pas fait surprendre, il écarte successivement COLLIN, MOREL puis LEFEBVRE en 1/4 de finale avant de battre ALLICHE par ippon sur Ippon Seoï Nage en demi. En finale il retrouve JOUBERT, le même qui l’avait sorti en 1/4 de finale lors du dernier championnat de France 1ère division. Le combat débute mal puisqu’il est rapidement mené d’un Waza Ari, mais il entame une remontée (dont il a le secret) et lui inflige d’abord 2 pénalités, puis 1 Waza Ari sur une forme de Haraï Goshi: il mene le combat jusqu’à 30 secondes de la fin. Dans un manque de lucidité, il se lance sur un Seoï mal engagé et se fait contré par Waza Ari: fin du combat!

Joris et Gilles Olivier

Joris et Gilles Olivier, médaillés d’agent

,

Laisser un commentaire