Go to Top

CDF: RÉSULTATS DE LA 2ÈME JOURNĖE…

Après une première journée sans médaille, le Dojo Nantais se voyait bien repartir  du Grand Dôme de Villebon-sur-Yvette avec au moins une médaille. Avec quatre engagés, sur cette deuxième journée le club ligérien espérait faire mieux que la veille. C’est donc avec trois féminines et un masculin: Virginie CHATEL en -63 kg, Manon DEKETER en -63 kg, Éva CHERBOEUF en -78 kg et Bastien FROGIER en -81 kg que cette deuxième allait commencer.

Pour le seul masculin de cette deuxième journée, Bastien en -81 kg, la compétition s’arrêtait dès le premier combat, qu’il perdait sur wazari. Ėva qui avait sauté un tour, s’inclinait au deuxième tour en -78 kg. Ne restait plus que Virginie et Manon qui combattaient dans la même catégorie des -63 kg.

Pour Virginie qui s’était classée 5ème l’an passée, elle démarrait cette compétition avec l’ambition de faire mieux que sur l’édition précédente. La pensionnaire du Pôle France de Bordeaux débutait cette compétition de la plus belle des manières puisqu’elle réalisait quatre ippon en autant de combats. Malheureusement en demi-finale Virginie se faisait surprendre au golden par son adversaire qui marquait wazari et devait dire adieu à une finale cent pour cent Dojo Nantais chez les -63 kg. En place de trois, elle réalisait la séquence parfaite pour décrocher après six combats, une très belle médaille de bronze.

Et oui, celle qui, le 18 mars dernier, avait fait « une croix » sur les demi-finales juniors de Nantes pour cause d’examen en espérant un hors-quota de la part de la ligue des Pays de la Loire mais sans l’obtenir et qui avait dû, par conséquent, passer par le tournoi de région juniors pour se qualifier, réduisant ainsi ses chances de qualification à un seul tournoi au lieu de deux, repartait de ces Championnats de France avec une belle et très méritée 3ème place…

De gauche à droite: Manon 1ère et Virginie 3ème.

Venait le tour de la tenante du titre, Manon, qui sautait un tour et qui abordait cette compétition très concentrée comme à son habitude mais avec une certaine pression puisque pour l’occasion, toute la famille DEKETER, au nombre de quinze, avait fait le déplacement pour l’encourager. La pensionnaire de l’INSEP, très appliquée et autoritaire, se retrouvait après trois combats en autant de ippon en demi-finale. Sur la demi-finale, elle se retrouvait confrontée à une adversaire rugueuse face à laquelle Manon marquait wazari pour gérer intelligemment cet avantage jusqu’à la fin du combat. En finale, la sociétaire du Dojo Nantais, déconcentrée quelques secondes était à la surprise générale menée wazari en tout début de combat. Mais Manon surmontait la pression et reprenait le combat en main pour marquer ippon.

Avec trois finales en trois ans: 2ème en 2016, Championne de France 2017 et 2018 avec un doublé, Manon ex-pensionnaire du Pôle Espoirs de Nantes et du Pôle France de Strasbourg, réussit là, une performance jamais réalisée. Une première pour le Dojo Nantais, le Comité Départemental Judo du 44 et la Ligue de Judo des Pays de Loire. Avec une médaille d’or et une médaille de bronze sur ces Championnats de France juniors, le bilan est plus que positif pour le Dojo Nantais, son coach Arnaud Gendre et son bras droit Adrien HOUSSAIS, puisque ces deux médailles seront les seules remportées par la Région des Pays de la Loire. À noter le beau parcours du licencié de l’UCJ 49 Rubens COLELLA, qui chute comme l’an passée au pied du podium et qui termine 5ème dans la catégorie relevée des +100.

 

 

 

 

 

 

 

 

Félicitations et bravo à tous.

Laisser un commentaire